Friday, April 29, 2016

Book Review: Grande Conso 2016


Avec un peu de retard, le débrief du livre Grande Conso 2016 que j'ai gagné sur le tweet d'Olivier Dauvers. 

Le livre est un peu un résumé de ce qui s'est passé en GMS sur l'année 2015. Il est fait en partenariat avec IRI, donc beaucoup d'informations chiffrées précises très intéressante. J'ai beaucoup apprécié notamment la première partie sur les chiffres du marché en général, notamment les parts de marché, les chiffres d'affaires enseignes, les catégories en promotion, etc... Toujours intéressant pour la culture générale.

Ensuite une partie détaillant les différents rayons, avec notamment une analyse d'un responsable IRI. Le commentaire est intéressant, mais par contre pour les chiffres, pas forcément assez complet pour rentrer dans l'analyse, mais en même temps pas assez généraliste pour donner une vision claire de ce qui se passe. Par contre, ce que j'ai beaucoup aimé, c'est que les évolutions annuelles sont mises en regard de l'évolution sur 4 ans. Cela permet de bien comprendre la tendance globale du marché sur le CA, les volumes, prix etc...

Ensuite une autre partie sur ce qui se passe dans les autres pays. Une nouvelle fois très intéressant car on peut voir que cela bouge au delà de nos frontières.

Je recommande le livre pour les décisionnaires en centrale qui souhaite avoir une vision sur ce qui se passe au delà de leurs rayons.

Et une nouvelle fois, merci Olivier.


Thursday, April 28, 2016

De la proximité en France

La proximité est devenu au fil des années un axe stratégique de développement des enseignes en France. En effet, aujourd'hui le parc d'hypermarché est saturé, et la population est de plus en plus urbaine, sans voiture (ou avec de petites voitures). C'est la raison pour laquelle nous avons vu le développement de cet axe stratégique de la part de toutes les enseignes:
  • Carrefour rachète en 2015 l'enseigne DIA principalement pour son parc de 150 magasins parisiens et dans les grandes villes, et développe ses concepts City, Express et maintenant bio.
  • Casino en 2013 rachète 100% de Monoprix, et développe depuis 2016 le nouveau concept "Mandarine" chez Franprix
  • Auchan a développé depuis plusieurs années le concept A2Pas, et bénéficie des restructurations récentes (rachat Monoprix et DIA) pour récupérer les magasins cédés via l'autorité de la concurrence.
  • Intermarché également avec Express.

Néanmoins, la proximité est très certainement à un tournant. C'est sur, le format est en train de se structurer, via des concentrations, des développements de stratégie spécifique (assortiment, concept magasin, service etc...). Mais pour l'instant, la croissance tarde à se voir nettement. En effet, selon Nielsen, la croissance provient uniquement d'ouverture de magasin (ou bien de magasins passant dans la catégorie "proximité"). 

Aujourd'hui, ce qui est sûr, c'est que le potentiel de croissance est là. Mais pour moi, elle passera principalement par le développement d'une réelle synergie omnicanale avec le Ecommerce: livraison à domicile, commande en ligne, casiers etc...

Et là, il y a beaucoup de chose à inventer, notamment d'un point de vue logistique, afin de répondre aux 2 défis de la proximité:
  1. Diminuer le coût du dernier kilomètre
  2. Travailler sûr la fraîcheur du produit.


Wednesday, April 27, 2016

Réflexions sur le rachat de Darty par la Fnac, et perspectives sratégiques

La saga du rachat de Darty semble finalement terminée. La bataille que se sont menée Conforama et la Fnac afin d’acquérir Darty a clairement fait l'actualité de la presse professionnelle et boursière ces dernières semaines. Il y a plusieurs points très intéressants que nous avons pu voir lors de ce feuilleton:

Le rapprochement de Vivendi et de la Fnac
Début de semaine, on nous a annoncé la montée dans le capital de Vivendi dans la Fnac. Au delà de l'intérêt stratégique de Vincent Bolloré dans la Fnac afin de distribuer ses services de production audiovisuelle et les réelles synergies dans le monde de la culture avec la Fnac, il semble clair que le rapprochement avait aussi pour but pour la Fnac d'améliorer sa capacité à offrir aux actionnaires de Darty une offre concrète et meilleure que son concurrent.

Ce rapprochement est finalement aussi important que le rachat de Darty, car sur la partie "culturelle" de la Fnac qui a été très vivement attaquée ces dernières années par la dématérialisation de la culture (Kindle, Netflix, Deezer), permettra certainement de mieux lutter avec ses nouveaux concurrents.

L'intérêt de la concentration
Aujourd'hui, le marché de l'électronique grand public se contracte. Moins d'innovations créant moins de valeur ajoutée font baisser le chiffre d'affaires de la plupart des catégories de produit. Il y a donc mécaniquement moins de place, et un besoin de grossir ses parts de marché pour croître. La Fnac, ainsi que Conforama,souhaitait anticiper cette concentration afin de pouvoir faire les synergies nécessaires pour rester compétitifs. 

L'intérêt de pouvoir bien travailler les concepts Darty et Fnac
Aujourd'hui, l'alliance va permettre aux 2 groupes de pouvoir dominer un secteur que ses principaux concurrents ne connaissent pas vraiment: le brick & mortar. Et aujourd'hui malgré les challenges, on voit bien l'intérêt de controler le magasin dans la relation avec le client.
Cela va donner les coudées franches au nouveau groupe afin de pouvoir mettre en place une réelle stratégie Internet, avec, pourquoi pas, le lancement d'une nouvelle plateforme commune? 

Tuesday, April 26, 2016

Amazon To Win Its Bet On Amazon Prime

Amazon Prime is one of the cornerstone of Amazon's strategy to expand in its retail business. The purpose is simple: propose a membership for people to pay in order to get extra services, especially in terms of fast delivery. I see different benefits looked for by Amazon:
  • To get the delivery paid upfront
  • To have a loyal base of customers to expand their new categories of products.
  • And it will probably help them out with their goal to enter the grocery business with Amazon Fresh.

Google has pushed the service a lot.

  • Publishing specific ads on their websites
  • Having TV commercials in France
  • But also by promoting their special promotional days, the Amazon Prime Day
It seems the strategy is working, as the promotional rate is growing in the US. Today, 38% of penetration is actually a lot, showing that Amazon has really worked well its strategy to grow its data base.


 

Tuesday, April 19, 2016

How Make Up Forever Used Digital To Reach New Customers


Make Up Forever is a make up brand designed for professional usage. That has always been its core business. This is the reason why it has very few diffusion in retail networks. It basically sells only through its website, Amazon and Sephora, which is owned by the same company, LVMH.

I love the health & beauty business, because it is one category that has been the most impacted by the changes in consumption trends. I read this very interesting article about Make Up Forever Digital strategy.

You may all know that with the rise of social media, a lot of new experts of beauty showed up, thanks to blog firsts, then now Youtube & Instagram. They count for some of them several millions of followers, and could have a deep impact on how consumers will shop, thanks to their tutorials and tests.

Make Up Forever has provided a lot of content to those experts in order to provide tutorial on their products. Once again those products are difficult to use because specifically designed for TV sets or modelling.

But because of these new media, Make Up Forever has been able to reach new customers that would have neither bought their products nor knew how to use them properly.


Monday, April 18, 2016

Category Management Series: When Technology Lift Point Of Sales Marketing

So far, in the FMCG world, not a lot of technologies have been used in terms of marketing of point of sales. What is important to calculate, is how much investment you need in the technology and how much extra margins you will get in order to figure out a return on investment. And on products with so much sales with a very low profit, it is difficult to implement new creative technologies without having a negative impact in terms of profit.

Nevertheless, it is always interesting to see when an initiative work. And that seems to be the case for Nestlé in the UK, where they have tested specific POS to make its Quality Street brand stand out of the crowded category.



And it seems to work: they have increased their sales by 41% thanks to the POS. Obviously the candy category is a good one to benefit such an initiative: a lot of those sales are made by impulsion, so when you make them stand out, the increase can be pretty high.

But still, it is interesting to notice those initiative, because I believe technology is not implemented enough in stores in general.

Friday, April 15, 2016

Le combat Mc Donald's Burger King

Bon, cela fait certainement longtemps que vous avez du voir cette publicité de Mc Donald's, mais je voulais absolument revenir dessus. Pour 2 choses:

  1. Le choix très bizarre de stratégie de communication de Mc Donald's
  2. La très bonne réponse de Burger King (qui plus est rapide, assez hallucinant, comme si c'était préparé par Mc Donald's).
La première vidéo de Mc Donald.




Pourquoi est-ce que je la trouve mauvaise?
Elle s'appuie sur une comparaison d'un désavantage que son concurrent possède avec Ronald: Mc Donald's possède un réseau homogène dans toute la France de magasin. Mais comment ignorer la stratégie expansioniste de la firme Burger King? Ils prévoient d'implanter rapidement dans les prochaines années plus de 300 Burger King, notamment en convertissant le parc de Burger King.
Cet avantage ne tient pas, et ne tiendra pas longtemps. Surtout qu'en plus, à l'inverse, aujourd'hui Burger King joue à fond l'attente du public français, faisant de l'ouverture de ces magasins une attraction.

La réponse de Burger King



Parfaite, sur tout les points:

  1. La réalisation: Elle reprend le ton, la mise en scène de la publicité Mc Donald's, ce qui renforce le sentiment de mimétisme.
  2. Le ton: Il est finalement assez provocateur, tel que l'enseigne le veut. 
  3. La réponse: En effet, les gens sont prêts à aller plus loin pour aller voir un Burger King car la réputation de leur Burger est nettement plus forte que celle de Mc Donald's.